La Télégraphiste de Chopin

Éric Faye est un magicien qui invente des vies et nous demande d’y croire, ou pas. Mais tout ce qu’il nous raconte nous emporte. C’est en Tchéquie qu’il nous entraîne. Quand les mondes s’effondrent, plus rien n’est certain et tout est sujet à croire.

Par JEAN-FRANÇOIS DELAPRÉ, Librairie Saint-Christophe, Lesneven

Imaginons une femme, sans aucune culture musicale, qui retranscrit des partitions de Chopin inconnues. Imaginons un ex-espion qui cherche un semblant de vérité, imaginons des ex-journalistes qui pensent être encore espionnés. Rappelons-nous ce monde après l’effondrement du bloc de l’Est. Ici, chacun cherche qui dit vrai ou qui pense faux, chacun a de bonnes raisons de ne pas croire l’autre. Qui peut croire que Chopin, de son paradis, vient donner la leçon de musique à une ancienne employée de cantine scolaire ? Chacun court après l’autre, il est question de mensonges, de postures, de gens qui savent, de gens qui mentent. Il est aussi question d’illusions, de ceux qui sont prêts à croire, de ceux qui sont prêts à faire que ne sorte rien qui ne puisse être cru. Là où Éric Faye est brillant, c’est qu’il nous remet tout cela dans un contexte de fin de règne, celui de la fin de la domination soviétique, quand des journalistes se sentent libres, quand des espions se sentent perdus, quand tout finalement devient possible et même qu’une femme inculte reproduise des partitions inconnues de Frédéric Chopin. Ce qui est magique dans ce roman, ce n’est pas que la musique de Chopin, c’est celle de l’auteur qui nous joue une autre partition jusqu’à l’orchestration finale. On se laisse enivrer bien plus que par les mots, par cette ultime pirouette où il va nous faire croire que l’odeur du lilas pourrait être celle d’un compositeur qui passe simplement dans la rue. Lire Éric Faye, c’est se laisser perdre, tenter de se raccrocher, puis se perdre encore, jusqu’à la dernière phrase où la magie encore ne nous laisse qu’un point d’interrogation, mais un très beau point d’interrogation !

Lu et conseillé par :

  • Librairie Saint-Christophe à Lesneven Jean-François DELAPRÉ
  • Librairie Page et Plume à Limoges Aurélie JANSSENS
  • Librairie La Cité du Vent à Saint-Flour Valérie BETHAZ
  • Librairie Des Abbesses à Paris Léopoldine RAYNAL
  • Librairie Develay à VILLEFRANCHE SUR SAONE Elsa SIMMONET
  • Bibliothèque/Médiathèque de Sarrebourg à Sarrebourg Yolande BASTIAN
  • Librairie Le Jardin des lettres à Andernos-les-Bains Annie MAUBOURGUET
  • Librairie de Paris à Saint-Étienne Louise PLEYNET
  • Librairie La Terrasse de Gutenberg à Paris Juliette RETAMAL
  • Librairie Au Brouillon de culture à Caen Valérie BARBE
  • Librairie Vauban à Maubeuge Ketty CAGNON
  • Librairie Gwalarn à Lannion Emmanuelle GEORGE
  • Librairie Gibert Joseph à Paris Florence REYRE
  • Librairie Lavigne à Montbrison Sabrina LELOUTRE
  • Librairie Christmann à Lagny-sur-Marne Yvette CHRISTMANN
  • Librairie M'Lire Anjou à Château-Gontier Christophe AIMÉ
  • Librairie Mille feuilles Sullivan à Ville-d'Avray Sophie GRANDCLAUDE