Vorace

Vorace. C’est l’adjectif qui définit le mieux la chose que met en scène Guillaume Guéraud dans son nouveau roman pour ados. Parce que rien ni personne, ou presque, n’échappe à son appétit vorace.

Par BÉNÉDICTE CABANE, Librairie des Danaïdes, Aix-les-Bains

Connexion requise